L’action

L’Association pour le Développement Économique et Social du Diocèse de Dapaong, est présente sans discontinuité au nord du Togo depuis sa création en 1972.

L’axe principal de son action est le soutien au Centre de formation rural de Tami qui accueille chaque année – pour un stage d’un an – une quinzaine de jeunes couples avec leurs enfants. Le but est d’améliorer les conditions de vie de toute la famille en apprenant notamment la culture attelée, le maraîchage, l’hygiène,  l’amélioration des repas, le calcul, le suivi des enfants,…

D’autres actions plus ponctuelles sont soutenues par l’ADESDIDA. Le plus souvent ces projets sont présentés par Georges MOUTORE, Secrétaire général de l’OCDI, la Caritas locale.

Ainsi une aide régulière est adressée au Dispensaire/centre de PMI et de renutrition de Nadjundi, au Foyer-bibliothèque de Nassablé (entièrement rénové en 2010 par une équipe de lycéens parisiens encadrés par l’association), au Centre d’autopromotion féminine de Dapaong.
L’équipement de villages en moulins ou en pompes, de stagiaires en outils, l’alphabétisation des adultes, le forage de puits, la construction de petits barrages, la création de jardins maraichers, …  sont également soutenus.

La recherche de fonds passe par des actions de communication et de sensibilisation, notamment en direction des jeunes dont l’implication aux questions du développement est l’une de nos préoccupations.

Le bureau de l’ADESDIDA peut étudier et accompagner des projets individuels ou collectifs de jeunes et d’étudiants.
Une dizaine de voyages de sensibilisation et de séjours au Centre de Tami ont été organisés. Dans un environnement sûr, les jeunes réalisent alors l’expérience d’une action humanitaire concrète, efficace et pérenne ; ils peuvent être associés autant à des travaux d’ordre matériel qu’à des actions de soutien scolaire.

L’ADESDIDA bénéficie d’un partenariat fidèle et historique du Collège Stanislas de Paris qui propose chaque année un “bol de riz” destiné au financement d’un projet en direction de la jeunesse de Dapaong.
Des conférences de sensibilisation sont également données chaque année aux élèves de cinquième dans le cadre de la pastorale et aux élèves des classes de seconde dans le cadre de l’enseignement d’histoire/géo. Des  voyages d’été d’élèves de prépa sont étudiés à la demande.

Le projet “Cap Togo” des étudiants de l’ENSAE et les missions « Sud nutrition » (cf) des étudiants de l’Institut Polytechnique LaSalle de Beauvais ont permis aux étudiants d’approcher très concrètement le développement rurale du secteur de Tami, dans la savane togolaise.

La “Lettre aux Amis” (semestrielle) rend compte de toutes ces actions.

voir le dépliant de l’Association:
Dépliant Adesdida

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s